SOS Enfants du divorce - Forum

Soutien et protection des enfants . Réflexion sur son devenir. Médiation familiale et déjudiciarisation.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Xavier Fortin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Xavier Fortin   Lun 23 Mar - 15:32

Une médiation familiale acceptée par les deux parents au début de cette histoire, n'aurait-elle pas aidé à dépénaliser l'affaire judiciaire ?





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfants-du-divorce.sos-forum.net
Lagaullerie



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 20/01/2008

MessageSujet: Requête à fin de divorce ou requête à fin de conciliation ?   Mar 24 Mar - 0:01

Pour voir éclore la conciliation, ou s'ouvrir l'échec de la conciliation (et, en conséquence, la procédure contentieuse), le jour de l'audience de conciliation ;

- Faut-il :

Préparer un solide dossier de ce que l'on demande individuellement ;

Ou bien :

Etablir un solide dossier de conciliation du couple ?


- Et encore :

Faut-il peser sur la balance de l'équité familiale (et au passage du contrat civil de mariage) :

D'un côté :

Le Droit à la Liberté ;

Et de l'autre :

Le Devoir de la Conciliation ?


- Et enfin :

Les principes du débat contradictoire et de la procédure contentieuse seraient-ils, d'ores et déjà, et de de fait, inscrits dans les mesures provisoires sollicitées (appelantes d'une relation contentieuse entre les parties) dans une requête à fin de divorce ?

Peut-être, faudrait-il avoir obligation de déposer en nos Greffes de TGI, une requête à fin de conciliation, avant d'avoir l'autorisation de déposer une requête à fin de divorce ?

Notre justice civile postulant que, dès lors qu'elle est saisie, la justification de son intervention dans le champ de la famille est de régler l'affaire familiale par le débat contradictoire (outil du domaine de l'avocat) plutôt que par le débat conciliatoire (outil du domaine du médiateur) ;

L'époux qui ne souhaite pas une procédure contentieuse, dans l'esprit d'un contrat civil de mariage passé pour le meilleur comme pour le pire, n'a strictement aucune possibilité de défendre sa position conciliante, ni de s'exprimer, dans le repère actuel de fonctionnement de notre justice familiale.

L'exemplarité éducative de tous nos enfants est-elle de conduire (in fine à leur charge et reste sociétal vicieux) leurs parents respectifs vers une "fracture" familiale, plutôt qu'en direction (in fine à leur décharge et reste sociétal vertueux) d'une entente familiale ?

Vide, ou gouffre, juridique ?

A vous de juger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JAG



Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 24/08/2008

MessageSujet: Finalement...   Mar 23 Juin - 12:55

...

Que faut-il en penser après tant d'années ?

Catherine Martin, orpheline de ses fils

.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Xavier Fortin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Xavier Fortin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Enfants du divorce - Forum :: Fonction du père-
Sauter vers: