SOS Enfants du divorce - Forum

Soutien et protection des enfants . Réflexion sur son devenir. Médiation familiale et déjudiciarisation.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Alfred Naquet était un ami de Georges Sand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
DAZIN Pascal



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Alfred Naquet était un ami de Georges Sand   Dim 2 Déc - 18:48

Le sénateur Naquet était un ami de cette grande bourgeoise connue sous le pseudo de "George Sand". Croqueuse d'hommes brillants ou puissants, cette écrivaine dont personne ne peut à ce jour déclamer une seule phrase de sa production, est connue pour avoir fumé le cigare, pour s'être habillée en homme, pour avoir séduit une pléïade d'hommes célèbres, et pour avoir gagné son divorce. Cette amie du sénateur Naquet, "père de la loi sur le divorce", annota la loi en question.

Elle affirma que le mariage était la dernière barbarie à abattre.

Elle abattit donc légalement le père de ses deux enfants, séduisit et entretenut Frédéric Chopin, qui composa certaines de ces plus belles oeuvres grâce à l'appui financier que lui procura ce ménage artificiel recomposé. Chaque année, les fêtes de la grange de Nohant rappellent cette période de création géniale.
Puis la femme croqueuse d'hommes et spécialiste des droits de l'Homme appelée George Sand en vint à se lasser d'un maigrichon névrosé et tuberculeux, qui crachait le sang, fût-il la vedette musicale en particulier et peut-être artistique en général que même Pleyel et Schumann reconnaissaient à sa légitime valeur. Leur voyage d'amours recomposées tourna au fiasco. Le musicien suffoquait, entre deux accès fébriles et un crachat sanglant. Pire: ils s'opposaient au sujet des enfants de la dame, qui préféraient fréquenter le premier "beau-père" de l'histoire de France que cette belle maman furieusement libérée...

Elle le jeta, après avoir jeté le père de ses enfants, un militaire "qui la harcelait par psychorigidité", et dont elle tirait légalement une partie de sa fortune, mais sans pouvoir condamner en justice cet amant devenu un fardeau après avoir été une caution (et je note que depuis rien n'a changé).

Se croisant l'une et l'autre dans un escalier quelques jours avant l'expiration par phtysie du génie de la main droite, l'amie du sénateur Naquet, qui avait commis cette loi afin de punir tous ces exploitants des femmes, grappeurs, violeurs, buveurs, fumeurs, lui demanda, génée, comment il allait. Il lui répondit "mieux" pour ne pas épiloguer, et parce que même parler devenait difficile, quand bien même c'était aussi de longue date inutile.

La musique....

Qui sait que Schubert et non pas Marx inventa et surtout pratiqua le mot "communisme", que Beethoven leva le premier son poing avant d'expirer, ayant vécu et travaillé pour "dans deux mille ans", de la cinquième à la neuvième, et qu'hélas, le génie incontestable du piano classique, expatrié volontaire et même fuyard de sa Pologne, ce qui lui inspira par remords les pages romantiques parmi les plus poignantes de la musique classique, fut utilisé par la bourgeoisie bienpensante d'importation pour abattre ensuite l'histoire des familles locales, de la loi Naquet ami de Sand à la loi Royal amie des avocats d'extrême gauche, avant ses surenchères populistes, perbeniennes et sarkozystes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Qui a lu Naquet ?   Mer 19 Déc - 19:56

Deux pistes pour découvrir Alfred Naquet

Archives du ministère

Google...Alfred+Naquet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfants-du-divorce.sos-forum.net
Coccinelle



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Re: Alfred Naquet était un ami de Georges Sand   Mar 22 Jan - 23:48

J'ai visité le site de Wikipédia et la présentation de Alfred Naquet. C'est éloquent. Ce personnage avait un problème non ? Alfred Naquet. C'est parti de là les divorces batailles ou les guerres entre époux pour les biens et les enfants ? En lisant un peu ce qu'il écrivait, je me demande s'il ne voulait pas changer les mentalités avec un esprit permanent de faire la guerre à tout le monde et de faire faire la guerre à tout le monde. Quand on a toujours en tête dans un divorce qu'il risque d'y avoir un gagnant et un perdant, ça ne risque pas de régler les problèmes avec sérénité. Pourquoi avait-il enlevé le consentement mutuel ? Cela veut dire que pendant plus de cent ans la France a basé la famille sur un rapport de force inévitable dans les couples, avec aucune égalité réelle entre les hommes et les femmes ? Mais qu'est ce que cela veut dire de vouloir creuser des écarts comme ça entre les uns et les autres ? Ou que les uns se fassent complètement écraser par des moyens très administratifs, des procédures, qui passent souvent à côté des réalités ? Moi quand je suis passée au tribunal pour mon divorce, je croyais que j'allais pouvoir m'exprimer. Tout le monde m'a dit de me taire. Crois-tu ? Ta vie bascule en dix minutes et tu dois la fermer ? Moi j'appelle cela de la torture. Je ne voulais pas divorcer. Même mon mari je crois qu'il hésitait beaucoup à prendre une telle décision à cause des enfants. On croyait que le juge allait nous aider. Tu parles, la conciliation a tourné au vinaigre parce que le juge me donnait les enfants. Mon mari a bondi et le juge lui a dit de la fermer. tous les deux traités comme des mauvais gosses. Les avocats aussi nous criaient après. Mon mari s'est écrasé. Pas convaincu du tout du bien de me laisser les enfants toute seule puisqu'on lui retirait tous ses droits. Il a voulu reculer dans le divorce mais on n'y arrivait plus ensemble. On a été obligés de suivre des soins chacun de notre côté. Ils auraient dû lui dire de rester à la maison, ou de faire un cure de repos... C'était un homme très actif et qui mangeait la chandelle par les deux bouts. Personne n'a voulu essayer de le calmer ou de le modérer. Résultats au bout de vingt années, une catastrophe à notre niveau. Les enfants qu'on avait mis au monde, sont partis... C'est quoi d'obliger les gens à vivre des choses qui ne sont pas gérables du tout et que personne ne comprend au bout de deux mois.... "Votre affaire est très compliquée... Vous ne facilitez pas les choses...". Alors j'ai laissé faire... J'ai obtempéré à tout. Je me suis pliée. Le résultat est plus triste que ce qu'on pense. Pourtant c'était "dans l'intérêt des enfants". Et bien ils ne sont plus là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joana



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Naquet ami de Leo Taxil?   Jeu 24 Jan - 2:10

Bonjour, je voudrais savoir s'il existe un lien entre cette ignoble gargouille perverse anticléricale et le frère Leo Taxil qui est un de ses contemporains bien que plus jeune?
Je demande cela car en lisant leurs bio, je constate beaucoup de similitudes et de liens.
Merci J


Maçonnerie et Justice, Nice le bon exemple de dérives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: Naquet au siècle des canulars   Dim 27 Jan - 4:07

Nous allons chercher s'il existe un lien ou non entre ce spécialiste des canulars et celui qui a institutionalisé la gestion violente des affaires sentimentales et de désamour par l'appareil judiciaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfants-du-divorce.sos-forum.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alfred Naquet était un ami de Georges Sand   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alfred Naquet était un ami de Georges Sand
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Enfants du divorce - Forum :: La Loi Naquet de 1884-
Sauter vers: