SOS Enfants du divorce - Forum

Soutien et protection des enfants . Réflexion sur son devenir. Médiation familiale et déjudiciarisation.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La scandaleuse loi Naquet du divorce judiciaire encore là

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 78
Date d'inscription : 24/11/2007

MessageSujet: La scandaleuse loi Naquet du divorce judiciaire encore là   Lun 7 Jan - 22:46

Alfred Naquet enfin présenté objectivement dans les encyclopédies.
Depuis plus de 120 ans, les familles se laissent dévorer par la machine judiciaire, les parents et les enfants sont séparés les uns des autres parfois de force, quand ce n'est pas par d'extrêmes violences de la part même des forces publiques. On aura vu des papas trainés par terre, qui refusaient de devoir quitter leur femme et leurs enfants. On aura vu des mamans photographiées comme des malfrates parce qu'elles avaient gardé leurs enfants trois jours de trop en fin de l'été. On aura entendu parler des grêves de la faim des papas coupés de leurs enfants. On aura entendu parler des mères faisant des sittings pour arriver à voir ou retrouver leurs enfants. On aura vu des enfants passer à la télé pour réclamer papa maman.
On entend toutes et tous parler tous les jours du divorce, et on entend dire que le divorce est facile, rapide, indolore, que nous sommes faits pour les ruptures, que nous avons à nous reconstruire autrement pour de nouveaux départs dans la vie après des années de vie de couple et familiale.
Quand ce conditionnement par l'absurde finira-t'il ?
Vous connaissez un seul enfant qui soit heureux de la dispute, de la séparation, de la guerre judiciaire entre ses parents ?
Alfred Naquet, l'auteur de la loi du divorce judiciaire, n'a jamais expliqué pourquoi il s'inspirait des travaux du Docteur Charcot, dont il se disait ami, pour administrer sa communication avec la femme qu'il disait vouloir libérer. Alfred Naquet voulait libérer la femme de quoi ? Du joug marital ? Dans ce cas pourquoi laissait-il systématiquement les enfants à la mère ? Pourquoi faisait-il de l'homme un pourvoyeur de rentes et pensions ?
Ce débat est toujours d'actualité... 120 ans après on en est encore là. La loi Naquet sévit encore tous les jours. Et selon certains, certaines, elle tue. Elle tue peut-être plus de gens que la route ou le tabac. Et de toute évidence elle rend beaucoup de gens fous de vouloir jouer en justice comme au casino. Ne dit-on pas parfois qu'il faut avoir beaucoup de jetons pour gagner un procès ?
Nous invitons à lire qui était Alfred Naquet. A partir de qui et de quoi s'est construite cette société du divorce facile, de l'amour libre, de la casse des solidarités conjugales, interparentales et familiales, et des jeux d'argent dans l'appareil judiciaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://enfants-du-divorce.sos-forum.net
Prune



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Irène Théry me plait bien pour une fois   Lun 7 Jan - 23:24

"L'écart est grand entre les réalités que vivent les couples et la mythologie qui est entretenue autour du mariage, qui consiste à devoir nécessairement passer devant un juge au moment du divorce."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora des Parents



Nombre de messages : 16
Date d'inscription : 08/01/2008

MessageSujet: Je préfère Mme Dekeuwer pour son soutien à la parentalité   Mar 8 Jan - 2:23

Prune a écrit:
"L'écart est grand entre les réalités que vivent les couples et la mythologie qui est entretenue autour du mariage, qui consiste à devoir nécessairement passer devant un juge au moment du divorce."

Etre parent sans systématiquement passer devant la justice, les mamans et papas ne sont pas des criminels que font-ils devant un juge? En quoi veulent-ils être jugés, en fait il s'agit de l"invasion des intimités et du sabotage de la parentalité.
Naquet a inventé le divorce pour tuer, assassiner la cellule de base de la société, la famille.

Il faut déjudiciariser, c'est vital pour l'équilibre social et les libertés individuelles.

Parentalement, Eric
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prune



Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: J'ai lu que Naquet se disait défenseur de la famille   Mer 9 Jan - 13:02

Je ne comprends pas, en lisant ce qui est enfin publié timidement aujourd'hui sur Alfred Naquet, celui qui se flattait d'être le père du divorce, en réalité promoteur de la judiciarisation systématique des divorces, pourquoi il avait réussi à faire oublier le consentement mutuel, réussi à faire négliger les accords possibles entre époux et entre parents, réussi à vanter les mérites des procédures injurieuses, injuriantes et dégradantes.
Lorsque je lis les actes du Sénat en matière civile, je vois qu'il est toujours question en introduction, de la loi Naquet.
J'ai lu que Naquet se disait défenseur de la famille. Selon lui, l'indissolubilité d'un couple amenait des discordes, alors que la crainte du divorce pouvait aider à maintenir l'harmonie dans un ménage. C'était donc au nom du droit de la famille qu'il conduisait sa campagne. Le divorce, disait-il, pouvait en effet servir à resserrer les liens familiaux et être une sauvegarde pour les enfants en évitant les disputes des parents. Il ajoutait que l'indissolubilité du mariage entravait la liberté de tous les non-catholiques, protestants, juifs et athées. http://agfbl.free.fr/divorce.htm
C'est tout de même incohérant de se dire à la fois pour la famille, partisan de l'amour libre, demandeur et promoteur du divorce judiciaire, comme de se dire à la fois républicain, anarchiste, d'extrême gauche, radical socialiste, et j'ai vu aussi franc maçon. Un individu sain d'esprit peut-il être et se dire tout à la fois ?
Je ne sais pas si la France ne devrait pas cesser de faire de la famille et de la parentalité, un système condamné par avance, qui se trouve altéré continuellement par des allusions sur de pseudos relations dominant dominé dont un des deux conjoints ou même les enfants devraient absolument se libérer.
Y aurait-il de nos jours moins de contraintes, de manipulations, de rapports dominants dominés, et de risque divers, dans la vie en société, dans la solitude, le célibat, les aventures sentimentales, l'amour libre, ou rien de cela, que dans une vie de famille et de couple autour des enfants à élever ?
A l'annonce d'un risque de rupture, comme il y en a dans tous les couples, les idées de rapports de domination provoquent aussitôt une réelle prise de pouvoir sur la rupture elle-même, de celui ou celle qui se dit dominé(e), avec l'avocat qui sait faire usage des pouvoirs publics pour que sa cliente ou son client en sorte le plus fort, le vainqueur.
Les rapports de domination ne sont plus dans la vie de couple où il est valorisant de chercher à les rééquilibrer plutôt que s'en plaindre, mais ils s'installent dans la rupture, avec un gagnant et un perdant.
Personne de nos jours ne s'oppose plus à un divorce, mais pourquoi s'affronter dans le champ judiciaire, prendre des avocats qui font aggraver les querelles, affaiblir les liens parentaux, se transformer en justiciables durant des années ?
Que les avocats cessent de faire pression sur la société et les médias pour garder leur misérable (selon les uns) ou colossal ( selon les autres) gagne pain dans les divorces et séparations qu'il suscitent comme Naquet tant par leurs discours que par leurs propositions parfois fallacieuses de savoir comment obtenir des juges les décisions avantageuses et gagnantes qu'ils ont souvent osé promettre avant les débats à leurs client(e)s.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La scandaleuse loi Naquet du divorce judiciaire encore là   

Revenir en haut Aller en bas
 
La scandaleuse loi Naquet du divorce judiciaire encore là
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SOS Enfants du divorce - Forum :: La Loi Naquet de 1884-
Sauter vers: